Déjeuner-conférence avec M. Jean Tremblay, Groupe Vertdure et Les Capitales de Québec

blogue Jean Tremblay

Déjeuner-conférence avec M. Jean Tremblay, Groupe Vertdure et Les Capitales de Québec

Depuis son tout jeune âge, Jean Tremblay a le sens de l’entrepreneuriat. En effet, l’homme originaire de Notre-Dame-de-Lorette, un petit village situé au nord du Lac-Saint-Jean, a développé plusieurs entreprises au fil de sa carrière.

Découvrant qu’il avait un don pour la vente, Jean Tremblay a tout d’abord ouvert des bureaux de télémarketing dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean afin de vendre des abonnements pour le magazine Châtelaine. Quelques années plus tard, il fait de la vente pour une compagnie de nettoyage de tapis. Voyant qu’il vendait plus de nettoyages que ce que la compagnie était en mesure de fournir, Jean Tremblay décide de louer une machine afin de faire des nettoyages lui-même.

Groupe Vertdure

En 1987, une idée est proposée à M. Jean Tremblay par le directeur des comptes de la caisse populaire Desjardins de Chicoutimi. Celle de vendre et d’offrir des entretiens de gazon dans la ville de Québec. Voyant là une belle opportunité, Jean Tremblay achète un camion usagé et se lance dans le domaine.

La première saison estivale fut un tel succès que, dès l’été 1988, Vertdure tripla sa clientèle. Par la suite, l’entreprise ouvrit même une nouvelle place d’affaires à Chicoutimi. Avec une demande toujours grandissante, Le Groupe Vertdure étend davantage ses opérations en ouvrant deux nouvelles places d’affaires, à Trois-Rivières et à Montréal. Après seulement trois années d’existence, l’entreprise de M. Tremblay voit son chiffre d’affaires atteindre des sommets inespérés, soit quinze fois supérieur à celui de ses débuts.

Aujourd’hui, Le Groupe Vertdure compte près de 30 succursales au Québec et en Ontario, 300 camions, et un chiffre d’affaires de 35 millions.

Les Capitales de Québec

Créée en 1999, Les Capitales de Québec ont longtemps été la seule équipe professionnelle de baseball de la province. Appartenant à l’américain Miles Wolff qui souhaitait s’en départir, l’organisation est passée aux mains de Jean Tremblay qui l’a rachetée en 2010 avec Michel Laplante. Étant déjà un commanditaire majeur, Jean Tremblay souhaitait à tout prix que l’équipe demeure dans la ville de Québec. C’est pourquoi il a saisi l’occasion de devenir propriétaire des Capitales.

Venez rencontrer M. Jean Tremblay le 22 mars prochain au Cercle de la Garnison lors du déjeuner-conférence présenté par le Cercle des Bleuets!

 

 

À propos de l’auteur

Leave a Reply